Dans cette rubrique également :

Focus sur la neuropsychologie

La neuropsychologie est une spécialité de la psychologie. C'est une discipline scientifique qui étudie les rapports entre le cerveau et le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, comportements et émotions).

 

Le rôle du neuropsychologue est d'évaluer la nature et l'importance des troubles cognitifs au moyen d’entretiens cliniques et de tests neuropsychologiques mesurant les fonctions cognitives : raisonnement, mémoire, langage, calcul, capacités visuo-perceptives et spatiales, praxies, attention et fonctions exécutives.

 

Evaluer les capacités cognitives permet d'établir en détail les fonctions qui se trouvent relativement ou totalement préservées. Le cas échéant, le neuropsychologue peut mettre en place un programme de rééducation en s'appuyant sur les capacités existantes ou assurer l'échange avec les professionnels (orthophonistes, ergothérapeutes,...) chargés d'appliquer ces programmes.

 

Mener ce type d'examen demande au neuropsychologue une connaissance approfondie des modèles de fonctionnement cognitif, en neuro-anatomie, en psychométrie et en psychopathologie.

 

Le neuropsychologue (ou psychologue spécialisé en neuropsychologie) porte le titre protégé de psychologue, ce qui veut dire qu'il a validé 5 années d'études universitaires en psychologie.

Qui est concerné ?

Les situations concernées par une évaluation et/ou une prise en charge par un neuropsychologue sont par exemple :

 

ENFANTS ET ADOLESCENTS

  • difficultés scolaires préoccupantes

  • troubles des apprentissages (dyspraxie, dyslexie, dysphasie, dyscalculie, dysgraphie...)

  • Haut Potentiel Intellectuel (HPI)/ déficience intellectuelle

  • Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH).

 

JEUNES ADULTES  (étudiants ou dans la vie active)

  • difficultés de concentration, d’attention, de mémoire, d’organisation, de raisonnement...

  • situations d’épuisement professionnel, de troubles de l’humeur, du sommeil, d’addictions, de déficits vitaminiques...

  • conséquences d’un AVC ou d’un traumatisme du crâne

  • éventuel trouble dys ou TDA(H) non diagnostiqué enfant.

 

ADULTES ET SENIORS

  • pertes de mémoire, sentiment d’un ralentissement intellectuel, manque du mot...

  • difficultés liées au vieillissement, à une problématique psychoaffective, à une maladie neurodégénérative...

  • conséquences d’un AVC ou d’un traumatisme du crâne.

© 2017 par Aloïs Formation